Pas de soleil direct

Pas de soleil direct / Théâtre de la Poudrière
Pas de soleil direct

Ils n’ont jamais mis le nez hors de chez eux, pas même chez leurs voisins. 

Lorsqu’il y a une fête, chacun danse chez soi. Bien sûr, ils caressent tous l’idée qu’un jour, ils pourraient franchir le seuil de leur maison, et même, peut-être, s’aventurer à traverser une frontière…

Un jour, l’un d’eux se met à entrouvrir la porte, et la rumeur du monde vient peu à peu chambouler leur existence calfeutrée.

Cette création du Théâtre de la Poudrière est une variation sur le mouvement et les vertiges qu’il occasionne : grandir, se construire des habitudes, des petites prisons, s’aventurer hors de soi, aller vers l’inconnu du dehors ou voyager immobile. 

Etre quelquefois libre dedans et enfermé dehors.

    

 

Distribution


Texte : Valérie Poirier

Mise en scène : Corinne Grandjean

Jeu : Sarah Anthony, Olivier Carrel, Yannick Merlin, Claire Perret-Gentil

Scénographie, décor, marionnettes : Pierre Gattoni

Univers sonores : Julien Baillod

Lumière : Gilles Perrenoud

Costumes : Janick Nardin

Administration : Noëlle Bron

Graphisme : François Huguenin Communication

Photos : Patrick Jeckelmann

Avec le soutien de : Etat et Ville de Neuchâtel, Loterie Romande, Migros Pour-cent culturel, Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA)